Couple

Comment ne pas se faire attraper lors d’une recherche adultère

eviter attraper adultere

Ne pas se faire surprendre en pleine infidélité : tout un art !

Lorsque l’on se lance dans une recherche de plans cul adultères, il existe un danger à éviter à tout prix : celui de trop faire confiance au site sur lequel on est inscrit, si bien que l’on en vient à oublier les règles élémentaires de prudence et de discrétion. Or, la première chose que l’on souhaite dans un tel cadre est bien entendu de ne pas se faire attraper en plein délit d’infidélité, pas vrai ? Voici donc quelques conseils qui vous permettront de protéger vos arrières lors de votre recherche adultère et éviteront de vous faire attraper à tricher.

Choisissez de vrais sites adultères

Cela peut sembler évident, mais trop d’hommes se font attraper parce qu’ils n’ont pas su opter pour les bons sites de rencontre pour infidèles et se sont donc embarqués dans une aventure à haut risque en vain. Les plateformes pour infidèles se doivent d’être irréprochables et 100% sécurisées pour garantir à leurs utilisateurs une expérience positive du début à la fin. Pour être certain de ne pas vous tromper, vous pouvez lire les avis, classements et comparaisons des sites pour tromper disponibles sur le web, mais aussi vous connecter directement aux sites en question pour vous faire une idée précise de ce qu’ils valent vraiment. Evitez les sites adultères gratuits, qui présentent un risque d’arnaques assez évident. Mieux vaut dépenser un peu d’argent pour un abonnement sur un site extraconjugal et ainsi avoir l’assurance de se trouver face à de vraies personnes, plutôt que de ne rien vouloir payer, tomber sur un détective privé ou un maître-chanteur, devoir passer par un divorce et risquer de tout perdre !

Une fois inscrit sur le site pour tromper, restez discret

Votre choix est fait et vous êtes certain de ne pas être sur un site de rencontre adultère douteux ? Parfait ! Vient le moment de vous inscrire et de créer votre profil. Même si les annonces coquines pour infidèles ne sont pas rendues publiques sur les bons sites pour tromper, je vous recommande de veiller à ne rien laisser transparaître de votre véritable identité, ne serait-ce que parce qu’on n’est jamais tout à fait sûr de ne pas voir ses données confidentielles révélées au grand jour. Optez pour un pseudo qui vous représente bien sans rien laisser deviner de qui vous êtes réellement, quant à votre description, faites en sorte de vous présenter comme il se doit en conservant une part de mystère – cela plaira aux femmes, qui plus est ! Au niveau des photos, de nombreux inscrits font le choix de poster une photo ne montrant pas directement leur visage en guise d’illustration de profil, et gardent les images plus parlantes dans des albums privés qu’ils ne partagent alors qu’avec les conquêtes en qui ils ont réellement confiance. En règle générale, il n’y a pas à se montrer parano si l’on se trouve sur un site adultère légitime, néanmoins mieux vaut prévenir que guérir et appliquer donc ces quelques règles simples à mettre en pratique.

risques relations infideles

Une bien mauvaise posture…

Ne laissez aucune trace de votre passage sur les sites pour infidèles

Toute personne qui se connecte sur un site pour tromper devrait le faire en navigation privée, histoire de ne pas laisser de trace dans l’historique de son ordinateur. Même s’il s’agit d’une machine que votre femme n’utilise pas d’ordinaire, mieux vaut jouer la carte de la prudence et faire en sorte qu’elle ne puisse rien trouver si par hasard elle venait à se servir de votre ordinateur (ou si elle décide de fouiller parce qu’elle a des doutes). Cela implique de rentrer ses identifiants à chaque nouvelle connexion, ce qui est certes un effort supplémentaire à fournir, mais qui n’est rien en comparaison d’une rupture ou encore d’une bataille judiciaire déclenchée par la découverte de votre infidélité.

Organisez correctement vos rencontres adultères

Tout est en place pour que votre recherche de rendez-vous infidèles se déroule à merveille ? Ce n’est pourtant pas le moment de relâcher la pression et de se montrer imprudent ! C’est souvent lors des rencontres à proprement parler que les hommes infidèles se font attraper, notamment parce qu’ils n’ont pas su choisir de lieu suffisamment discret. Le domicile est vigoureusement déconseillé pour une rencontre adultère, et pour cause : outre la possibilité que votre femme rentre plus tôt à la maison ou qu’une connaissance passe dans le coin et vous surprenne, le risque est alors beaucoup plus élevé de laisser des preuves de votre entrevue. L’idéal est de se diriger vers un hôtel – ce n’est pas ce qui manque du côté de Genève comme partout ailleurs en Suisse -, lieu où vous pourrez également prendre une douche afin d’ôter tout parfum suspect et toute trace de rouge à lèvres un peu douteuse…

Apprendre à se défaire de l’infidélité émotionnelle

infidelite emotionnelle

Infidélité émotionnelle et piège du virtuel sur internet

L’amour dans un couple est un merveilleux lien, il permet à deux personnes de se promettre de s’apprécier et de se soutenir mutuellement, dans les bons et les mauvais moments. Malheureusement, la vie trépidante d’aujourd’hui n’a pas toujours du meilleur effet sur nos relations intimes. Les gens ont de plus en plus des difficultés à trouver du temps pour ces relations et pour se connecter avec leurs partenaires. L’amour, comme toute émotion, doit être nourri pour bien se développer. Que ce soit le manque de temps, le rythme effréné de la vie ou la pléthore de possibilités, de plus en plus de couples se retrouvent face à la possibilité de s’engager dans des actes d’infidélité, au risque de ruiner leur bonheur de couple. L’infidélité, dans le sens traditionnel, a toujours été regardé comme une situation où une personne se livre à de l’intimité sexuelle avec quelqu’un d’autre que son partenaire de couple. Cependant, l’infidélité peut aussi inclure l’infidélité émotionnelle. L’infidélité émotionnelle se produit lorsqu’une personne partage un lien profond et une véritable attraction, faite d’intimité émotionnelle, avec quelqu’un d’autre que son partenaire. Aucune intimité physique n’est impliquée dans l’infidélité émotionnelle et les personnes en cause peuvent ou non se rencontrer en personne. Le meilleur exemple est Internet, qui a permis aux gens de se faire des amis qu’on peut ne jamais rencontrer. Bien souvent aussi, l’anonymat d’Internet permet aux gens de s’unir émotionnellement et, éventuellement, de se livrer à de l’infidélité émotionnelle. Il est important de rappeler que l’infidélité physique, elle, fait référence à la situation où une personne se livre dans une relation physique, c’est-à-dire sexuelle, avec quelqu’un d’autre que son conjoint. Cette infidélité physique peut prendre la forme d’une relation suivie ou d’une brève aventure de quelques heures. En ce qui concerne l’infidélité émotionnelle, il semble qu’elle soit constamment à la hausse, notamment avec l’explosion des possibilités de rencontres sur internet. Par ailleurs, un peu moins de 50 % des cas d’infidélité émotionnelle sont finalement suivis par de l’infidélité physique. Cette forme d’infidélité reste t-elle cependant plus acceptable ? Difficile d’y réponde ! Le plus fondamental de tous les besoins psychologiques humains est sans doute celui de se sentir aimé, accepté et apprécié. Souvent, les gens qui se livrent à l’infidélité estiment que leurs besoins affectifs ne sont pas satisfaits de leur relation avec leur partenaire. C’est souvent l’une des principales raisons que les gens trouvent pour expliquer et justifier leur infidélité. Dans le cas de l’infidélité émotionnelle, d’autres raisons sont à chercher dans la disponibilité des opportunités et aussi la montée d’adrénaline pure que ces relations procurent. Le fait que la relation physique ne puisse pas être impliqué fait que beaucoup de gens pensent que la tricherie émotionnelle, c’est en quelque sorte pas si mal que ça a l’air. Toutefois, les deux infidélités, physique et émotionnelle, peuvent mettre à rude épreuve la relation du couple. On peut ainsi noter quelques signes avant-coureurs, qui peuvent aider les gens à identifier, prévenir l’infidélité émotionnelle et à trouver les moyens de s’en prémunir.

Infidélité émotionnelle égale infidélité physique

Dans une situation d’infidélité émotionnelle, le début de l’infidélité se fait à travers une amitié. Celle-ci peut naitre dans le lieu de travail ou dans un forum de discussion sur Internet, mais elle passe toujours à travers cette étape de formation d’un lien profond d’amitié. Initialement, cette amitié peut sembler ne pas être une grande menace, en particulier si elle reste dans sa version platonique. Toutefois, le signal d’avertissement est quand la personne concernée commence à s’éloigner de son conjoint et reste soucieuse de sa personne et de son apparence plus que de raison. Cette personne peut sembler assez préoccupée, distante et la relation avec le partenaire peut alors paraître émotionnellement déconnectée. Avec le temps, la personne se livrant à l’infidélité émotionnelle va passer plus de temps avec l’ami. Ces rencontres peuvent être tenues secrètes du partenaire. Les moments qui étaient initialement accordés à la famille ou à la relation de couple sont utilisés pour échanger avec l’ami. Il semble alors que le temps passé en couple reste plutôt un devoir et non dicté par l’amour et l’affection véritable. De plus, cette personne impliquée dans une infidélité émotionnelle va souvent partager ses plus intimes sentiments, ses émotions, ses désirs avec ce nouvel ami. Certaines personnes vont même jusqu’à partager leurs problèmes et relations personnelles, voire conjugales avec cet ami. Le partenaire se sentira largement ignoré parce que la personne infidèle reste inaccessible. Si la personne impliquée dans l’infidélité émotionnelle est confrontée aux problèmes que son attitude cause à la relation de couple, elle refuse le dialogue. Si son partenaire lui fait remarquer qu’elle semble plus qu’ami avec cette nouvelle connaissance, elle se mettra plutôt sur la défensive et expliquer avec véhémence que les deux sont juste des amis. Dans le cas où l’infidélité émotionnelle a lieu sur internet, la personne va vouloir passer de longues heures devant l’ordinateur, tout en restant très soucieuse que personne ne puise accéder à l’ordinateur. Elle met donc en place de nombreux outils de verrouillage et de sécurisation de ses activités sur internet. C’est également le cas pour son téléphone portable. Lorsqu’une personne envisage d’être infidèle émotionnellement, elle diminue souvent sa culpabilité en devenant extrêmement attentive et prévenante envers son partenaire. Parfois, cela permet simplement de ne pas attirer l’attention sur ses relations douteuses. Identifier une personne qui s’engage dans une infidélité d’ordre émotionnelle passe par le fait qu’elle parle souvent de nouveaux endroits, de nouveaux amis, qui apparaissent dans sa vie sociale. Ses gouts et ses envies changent parfois du jour au lendemain et ont un impact remarquable dans sa routine quotidienne ainsi que dans son comportement dans le couple. Au final, tout comme l’infidélité physique, celle d’ordre émotionnelle peut dévaster une relation de couple. Elle est aussi plus insidieuse, car la personne peut s’y engager sans en prendre conscience, surtout au début de l’aventure qui se présente comme une relation d’amitié. Il est donc important de bien savoir l’identifier pour éviter ses pièges, dans cette ère de connectivité internet qui facilite grandement cette forme de tromperie dans un couple.

Se donner les moyens de réussir un ménage à plusieurs

menage a plusieurs

Le ménage à trois est assez complexe

La gestion d’une relation amoureuse à deux est déjà assez complexe : faut-il y ajouter une troisième personne pour plaire à votre homme ? C’est évidemment ajouter une couche de complexité à une tâche déjà complexe. L’établissement d’un ménage à trois ne se fait pas sur un coup de tête. En plus des difficultés habituelles auxquelles une personne fait face comme dans une relation traditionnelle, ce ménage à plusieurs propose quelques défis qui lui sont propres. Pour y réussir, vous aurez besoin des compétences relationnelles, qui vont de pair avec une bonne relation interpersonnelle intime. Il ne faut par exemple pas forcer vos relations dans une forme prédéfinie : laissez-les se développer le plus naturellement possible. Parfois, les gens – en particulier les personnes qui font déjà partie d’un couple établi – décident de quel type de relation ils veulent, quelle forme aura cette relation seulement ensuite, essayent d’adapter une autre personne dans cet espace relationnel. La nature humaine est complexe et chaque personne aura ses propres idées, ses désirs et ses besoins dans une relation de ce genre. Si vous devez accepter une relation à trois, il faut traiter chaque membre de la relation d’une manière qui respecte ce qu’il est. Le groupe doit donner à chaque personne une voix au chapitre commun : vous essayez d’avoir une relation harmonieuse, vous ne cherchez pas des pièces de rechange. Écoutez ce que la relation vous dicte de faire au lieu d’essayer de la forcer à être quelque chose de spécifique. Pour aller de l’avant avec succès, il ne faut garder rancune de ce qui se passe ou vouloir que tout soit égal pour tous. En effet, on est souvent tenté d’essayer de transformer une relation à plusieurs en un jeu de décompte. Telle chose a été faite tant de fois par telle personne, etc. S’il est vrai que l’équité et la compassion sont des objectifs nobles dans toute relation, parfois, les choses ne fonctionnent pas exactement comme nous nous y attendons. D’ailleurs, l’équité opère à un niveau global, pas un niveau local. Ainsi, il peut y avoir des moments où l’un des partenaires, pour une raison quelconque, est dans une situation de crise, est confronté à des problèmes ou pour quelque raison que ce soit, a besoin de plus de soutien et d’attention. Tant que ce soutien est disponible pour toutes les personnes dans la relation quand elles en ont le plus besoin, il est préférable de ne pas s’attarder à compter les points.

Comprendre la nature des attentes et des besoins

Dans le même ordre d’idées, il faut comprendre que vos besoins n’ont pas un rapport direct avec l’autre femme de votre partenaire. Il est généralement plus utile de demander ce dont vous avez réellement besoin que d’essayer d’obtenir les mêmes choses que l’autre femme de votre partenaire. Tout le monde n’a pas les mêmes besoins et le bonheur se trouve plus facilement lorsque nos besoins sont satisfaits, pas lorsque nous avons les mêmes choses que les gens qui nous entourent. Ce qu’il faut comprendre par là, c’est que l’objectif d’une relation à trois doit être de chercher à ce que tous les besoins relationnels sont réunis d’une manière qui favorise l’accomplissement d’ensemble. Il n’est pas viable de chercher à réaliser la parité pour tout le monde. Être heureux ne peut pas être une compétition contre les autres ! Ne laissez pas les problèmes s’installer. La résolution des problèmes n’est jamais une chose facile. En effet, s’approcher d’une personne qui se comporte d’une manière qui vous fait mal ou qui ne répond pas à vos attentes comporte des risques émotionnels. Parfois, il est beaucoup plus facile d’attendre que les petits problèmes disparaissent d’eux-mêmes, à moins évidemment qu’ils ne deviennent de gros problèmes. Cela est vrai dans toute relation, à deux ou à trois. S’il est tentant de laisser pourrir les choses, le fait est cependant que les petits problèmes ou les soucis peuvent se retrouver amplifiés, hors de proportion quand ils ne sont pas traités et c’est dangereux pour toute relation. Prenez l’habitude d’être ouvert sur les problèmes – même les plus petits. Écoutez-vous, écoutez vos émotions, apprenez à faire attention quand quelque chose vous dérange et à développer les outils nécessaires pour mettre ces choses sur la table familiale, avant qu’elles aient plus chance de se développer.

La relation à plusieurs n’est pas toujours le problème

Ne présumez pas que le ménage à trois vous permettra de résoudre les problèmes dans votre relation. Ajouter d’autres personnes à une relation ne la rend pas plus simple, au contraire. Le ménage à plusieurs peut être un moyen très puissant et gratifiant pour améliorer une bonne relation – mais aussi sûrement que la nuit succède au jour, il va tout autant exposer les problèmes dans une relation. Le fait d’amener quelqu’un dans une relation existante, et qui a déjà des problèmes, est de nature à exacerber ces problèmes. De plus, c’est une situation injuste pour la personne qui vient d’arriver dans la relation, car, plus il y aura de problèmes dans la relation, plus instable sera la position de cette personne. De même, il ne faut pas considérer le ménage à plusieurs comme le problème. Tous les problèmes dans une relation à plusieurs ne viennent pas de la relation elle-même. L’erreur, c’est de se considérer dans une relation non-traditionnelle, de toujours souligner le fait que cette relation ne correspond pas à la norme et de se dire que c’est pourquoi les personnes dans la relation ont des problèmes. Ce n’est pas toujours vrai, la preuve, même les relations monogames plus traditionnelles peuvent avoir des problèmes, qu’il s’agisse de l’allocation des ressources ou autres. Et même les questions qui peuvent sembler, à première vue, être directement liées à ce ménage à plusieurs- la jalousie, par exemple- existent même dans une relation monogame. Il peut être tentant de pointer du doigt la structure particulière de la relation, chaque fois qu’il y a un problème et dire que c’est la cause unique des soucis. Mais, il est souvent plus utile de traiter chaque problème de manière spécifique et de chercher à comprendre d’où il vient, avant de faire des hypothèses et d’en rejeter la faute sur le ménage à plusieurs.